Compteur Gaz

Le diagnostic des installations fixes de gaz doit être réalisé pour toute vente d’un bien d’habitation de plus de 15 ans.

La durée de validité de ce document est de 3 ans, comme le diagnostic électricité.

En cas d’anomalie sur un appareil, il peut y avoir un risque de fuite de gaz ou de monoxyde de carbone. Ceci peut entraîner des intoxications ou des explosions.

Le monoxyde de carbone étant un gaz incolore et inodore, il est pratiquement impossible de le détecter sans un appareil spécifique. Il est la première cause de mort par intoxication en France.

Il est donc plus qu’important de faire vérifier régulièrement son installation de gaz, ses appareils à combustion ainsi que les entrées et sorties d’air.

Le contrôle de ce diagnostic immobilier porte sur :

  • l’état des appareils de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire
  • l’état des tuyauteries fixes d’alimentation en gaz et leurs accessoires
  • l’aménagement des locaux où fonctionnent les appareils à gaz

Depuis le 1er novembre 2007, ce diagnostic est impératif avant de vendre votre logement.

Il est préférable que le propriétaire soit présent lors de la visite du diagnostiqueur. En effet, il se peut qu’une chaudière ou un chauffe-eau gaz refuse de redémarrer après un test. Le propriétaire est responsable de son matériel et devra faire le nécessaire auprès du fournisseur du contrat d’entretien des appareils.

De même, une anomalie de type DGI (Danger Grave et Immédiat) peut être découverte lors du contrôle et le diagnostiqueur devra procéder à la coupure d’urgence de toute ou partie de l’installation gaz.

Dans ce cas, la présence du propriétaire est indispensable.

La réparation devra impérativement être effectuée avant remise en service des appareils.

Pour préparer ce contrôle, merci de prévoir le contrat d’entretien des différents appareils, les factures d’installation…